26-30 rue Vasselot, 35000 Rennes • HORAIRES : journée continue du mardi au samedi, 10h30/19h

« La Cabane Bleue, c’est notre façon optimiste de nous révolter » – Portrait d’une maison d’édition verte et bleue.

Les 4 premiers livres de la Cabane Bleue étaient à peine installés dans nos rayons que déjà l’un d’entre eux se faufilait dans la sélection 6-8 ans du Prix Unicef Littérature Jeunesse ! Voici une maison d’édition animée par un projet optimiste et respectueux de la planète, de ceux qu’on a envie de partager quand une année commence…

Sélectionné par le Prix Unicef, « Il y avait une maison » est dans notre vitrine du moment.

La semaine dernière, pendant la Fête du Livre jeunesse de Saint-Paul les Trois Châteaux, Sarah Hamon a participé à la rencontre « Environnement et chaîne du livre, comment agir ensemble ? ». Un sujet sur mesure, à l’image de la Cabane Bleue, la maison d’édition qu’elle a fondé avec Angela Léry.

« La cabane, c’est le refuge pour jouer, pour lire. C’est Walden ou la vie dans les bois. C’est la relation avec la nature. »

Éditer des livres pour enfants sur l’écologie et le respect de la planète, en respectant la planète. C’est la ligne éditoriale, engagée et éthique de la Cabane Bleue. C’est son soleil, sa pluie, son vent, ses saisons…, bref, sa nature profonde.

Depuis le lycée, en matière d’écologie, Sarah et Angela font « de leur mieux à leur niveau ». Outre leurs liens étroits avec l’édition jeunesse, il fallait au moins cela pour se lancer et porter avec authenticité et intelligence une démarche comme celle de la Cabane Bleue Cela, c’est-à-dire des valeurs, un mode de vie, une vision.

Dans la campagne nantaise, dans la banlieue parisienne où elles habitent, Angela et Sarah ancrent l’écologie au cœur de leur vie quotidienne, sociale, culturelle. Sarah fabrique ses produits ménagers, limite l’achat du neuf, choisit le durable, la qualité plutôt que la quantité. Dans le contexte hyper-urbain d’Aubervilliers, son engagement autour des problématiques socio-environnementales a décuplé. Près de Nantes (et à quelques bocages de Notre-Dame-des-Landes), Angela et son compagnon paysan permaculteur favorisent les circuits courts, le vrac, les Amap, les trajets à vélo. Chez eux, il y a désormais des toilettes sèches.

Sarah Hamon et Angela Léry au Salon de Montreuil, en décembre 2019

Pour construire la Cabane Bleue, inspirées par leur expérience et aidées par des maisons d’édition comme Plume de Carotte, Sarah et Angela ont fait des choix. Une fabrication française, des encres à base végétale, un rythme de parutions raisonné, des quantités d’impressions limitées afin d’éviter le pilon et le gaspillage…

Cette démarche se niche aussi dans de petites choses : un stand à la scénographie privilégiant l’usage du carton, une inauguration avec des gobelets éco-responsables et des produits locaux… Le projet intègre une réflexion sur les circuits de distribution et de diffusion, sur la mutualisation des moyens. Et s’il faut accepter de renoncer à l’idée d’un pop-up qui ne pourra pas être fabriqué en France et qui devra voyager en cargo sur une palette pelliculée, tant pis… « Il s’agit de trouver les meilleures solutions, les moins impactantes. Cela nécessite des compromis. Nous essayons de tendre vers un équilibre. Parfois, il faut déconstruire, aller à contre-courant de nos réflexes… »

« La Cabane Bleue, c’est notre façon optimiste de nous révolter »

Enfin, parce que Sarah et Angela sont optimistes et généreuses, pour la ligne éditoriale, pas d’histoires moralisatrices, pas de « fais pas ci, fais pas ça ». Le ton est positif, confiant et encourageant. Les autrices et auteurs de la Cabane bleue accompagnent tranquillement et en douceur les enfants vers le respect de la planète, à travers la découverte, la connaissance, le jeu… En leur montrant du doigt, mais sans les montrer du doigt.

 » Les enfants ont leur libre-arbitre, C’est inné, chez l’enfant, cet amour de la nature. nous les invitons à observer, à regarder la nature « .

Autour de leur Cabane Bleue, Sarah et Angela aménagent un libre jardin avec des prairies fleuries où les graines se sèment et se resèment naturellement… Et comme c’est bientôt le printemps…

Pour voter et accéder aux ressources du Prix Unicef, cliquez sur le lien https://my.unicef.fr/contenu/prix-unicef-de-litterature-jeunesse-2020

Angela, un grand merci pour ta disponibilité et ta patience !

Laisser un commentaire