Georges Brassens aurait eu 100 ans aujourd’hui… Alors, chantons !

  • Post published:22 octobre 2021
  • Post category:Poésie

Il y a 100 ans, le 22 octobre 1921, au 54 rue de l’Hospice à Sète (qu’on écrivait alors Cette) naissait un poète. On l’ignorait alors, mais ses camarades du collège Paul Valéry et son professeur de français ne mirent pas longtemps avant de deviner que ce poète-là serait immense. Immense parce que Georges Brassens avait aussi en lui – et avant tout, disait-il – la passion, le talent et désir de composer et de chanter. Et il le fit jusqu’au 29 octobre 1981, nous laissant une œuvre généreuse, libre et libertaire, bohème et profonde, humble et belle.

Cet héritage, les éditions La Martinière Jeunesse en transmettent une part à la jeunesse en publiant l‘album  » Ses plus chansons illustrées ». Quatorze artistes « dessinent » respectivement leur chanson – à leur manière – et la chante – à leur manière. Aurore Petit s’est emparée de La Mauvaise Réputation, Seng Soun Ratanavanh a choisi Les Amoureux des bancs publics, Stéphane Kiehl s’est installé Auprès de mon arbre, Charles Berberian a coloré Saturne. Il y a aussi Le Petit Cheval par Tom Vaillant, La Non-Demande en mariage par Christine Roussey, Dans l’eau de la claire fontaine par Robbert, etc. De la taille d’un vinyle, l’objet a les dimensions parfaites pour réunir autour de lui jeunes et moins jeunes, enfants et adultes. Pas besoin de se faire tout p’tit, cet endroit-là sera un p’tit coin d’paradis, pour toutes et tous.


Laisser un commentaire