26-30 rue Vasselot, 35000 Rennes • HORAIRES D'ÉTÉ jusqu'au 22 août : journée continue du mardi au samedi, 11h/19h

Nouvelle édition – Des mots pour combattre le racisme, de Jessie Magana et Alexandre Messager

des mots pour combattre le racisme

Surpris.e.s par le confinement, nous n’avons pas parlé de la réédition du livre de Jessie Magana et Alessandre Messager, Des mots pour combattre le racisme, publié aux éditions Syros le 5 mars. Il est pourtant à nos yeux, un ouvrage important, d’utilité socio-culturelle et humaniste. Destiné aux ados à partir de 13 ans, ainsi qu’à nous toutes et tous, adultes, il constitue une base documentée et pertinente pour enclencher, étayer nos discussions, échanges et réflexions. Aujourd’hui plus que jamais, aujourd’hui encore et toujours, les événements se chargeant régulièrement de nous rappeler la permanence du combat…

En mars, Jessie Magana a accompagné l’annonce de la parution du livre, d’un message aux mots pesés et engagés. Nous lui laissons la parole :

« Quand Alexandre m’a demandé de collaborer avec lui pour remanier la première édition de cet ouvrage, parue en 2012, j’ai immédiatement accepté. Car outre le plaisir qu’il m’a procurée, celui d’écrire à deux, ce livre m’a permis de prendre conscience des bouleversements auxquels nous sommes confrontés depuis huit ans.

Alors que la société française est de plus en plus métissée, enrichie des apports de l’immigration depuis plus d’un siècle, les flambées de violences racistes, antisémites, islamophobes ou xénophobes persistent. Depuis 2015, la question de l’accueil des personnes exilées et celle du terrorisme occupent le devant de la scène dans le débat public français. Des polémiques surgissent régulièrement autour du port du voile ou des campements de personnes exilées, agitant la sphère politico-médiatique et masquant les véritables préoccupations des Français, qui sont liées à la peur du chômage ou à la baisse du niveau de vie.

Comme le sexisme, le racisme est affaire de domination. Fruit d’une histoire post-coloniale et patriarcale, cette domination nous saute aujourd’hui à la figure et nous oblige, nous les adultes qui côtoyons les jeunes, à expliquer, décortiquer, analyser. Afin de leur donner des outils. Pour ne pas dire des armes. Afin qu’ils pensent par eux-mêmes, et que nous tentions d’inventer d’autres rapports entre les êtres humains, fondés sur la justice et l’équité.

Avec Alexandre, nous avons donc décortiqué 67 mots de « Affirmative action » à « Zoos humains », en passant par « Alien », « Blagues », « Colonisation/décolonisation », « Extrême droite », « Faciès », « Haine », « Laïcité » « QI »,« Sport », « Terrorisme » ou « Y’a bon Banana ».

C’est un livre pour dialoguer, un livre à partager. « 

  • Des mots pour combattre le racisme, Jessie Magana et Alexandre Messager – Éditions Syros, mars 2020

z

Laisser un commentaire