Roman ado – Lettre à toi qui m’aimes, de Julia Thévenot, aux éditions Sarbacane

Lettre à toi qui m’aimes est le nouveau roman de Julia Thévenot, autrice jeunesse très prometteuse. Assistante d’édition chez Sarbacane, elle nous avait déjà éblouis avec son premier né : Bordeterre, paru en 2020 dans la collection Exprim’.  Elle a également publié Le Trésor, dans la collection petite poche de Thierry Magnier, une pépite d’écriture poétique dans un univers post-apocalyptique.  

Chronique de Laurita, étudiante en Master de littérature jeunesse, que nous accueillons en stage à la Courte Echelle.

Lettre à toi qui m’aimes, Julia Thévenot – Editions Sarbacane, 2021 – 12,50€

Dans Lettres à toi qui m’aimes, Julia Thévenot change radicalement de registre : plus question d’univers imaginaires, de dimension parallèle, ou de science-fiction, l’histoire est bien ancrée dans le monde d’aujourd’hui. Elle revisite avec brio une situation pour le moins délicate et universelle : l’amour à sens unique, mais elle en renverse l’équation. On se situe cette fois-ci du point de vue de celle qui est aimée et n’aime pas en retour : Pénélope s’adresse à Yliès dans une narration pétillante d’intelligence pour lui expliquer pourquoi, entre eux, ça ne va pas le faire.  

La forme du vers libre donne un véritable élan à ce roman, court et intense, qui se lit d’un souffle. Entre humour et émotion, l’autrice dresse une situation unique entre ces deux personnages très bien caractérisés, et qui pourtant trouvent un  écho en chacun de nous. Tout en finesse, sans moralisme ni cruauté, elle démêle les imbroglios inexplicables de l’attirance, les réactions insupportables des amis, les égos froissés, les agacements disproportionnés,  les répètes du groupe de rock dans lequel Pénélope et Yliès se cherchent et s’évitent, le lycée, et le grand saut dans le futur qui s’ouvre sous leur pieds à la fin de l’année. 

Julia Thévenot signe un roman ado qui renouvelle la comédie romantique avec finesse et modernité. Le ton est à la fois léger et intelligent, drôle et tendre, imagé et ancré dans la réalité des corps et des sentiments. 

Laisser un commentaire