Commencer 2021 dans La bibliothèque de la forêt, de Seoha Lim

  • Post published:7 janvier 2021
  • Post category:Albums

La tourbillonnante fin d’année 2020 nous a offert le plaisir inouï de nos retrouvailles. Mais comme tourbillonnante elle a été, elle ne nous a pas laissé une pincée de temps pour vous raconter ici les nouveautés… Vive janvier et le temps qui se rattrape !

Pour commencer 2021, nous vous invitons dans La bibliothèque de la forêt, un album qui fait écho à la nécessaire ouverture des lieux de lecture et de culture, avec poésie et intelligence… Notre manière de vous offrir nos vœux chaleureux pour cette nouvelle année !

La bibliothèque de la forêt, Seoha Lim – Editions Maison Eliza, décembre 2020

La journée commence. Les écureuils, les lapins, les petits marcassins ont rendez-vous dans la forêt. “En remontant le chemin qui arpente les arbres, on arrive… à la bibliothèque”. On la découvre au détour du sentier, installée au milieu des sapins, des fleurs et des fougères…

La bibliothèque de la forêt est un petit havre de paix, îlot de livres et de liberté où l’on se sent comme à la maison. Où l’on peut plonger dans un livre et oublier tout, où l’on peut aussi étudier, explorer, se documenter et réfléchir, prendre de la hauteur, musarder et rêvasser, se rassembler sous le tipi et écouter ensemble une histoire, perdre le fil et piquer du nez dans un hamac, s’asseoir par terre pour regarder un spectacle de marionnettes, dessiner, construire des maisons de livres, et, à la fin de la journée, rentrer chez soi avec ceux que l’on a empruntés, trésors chéris et précieux.

La bibliothèque de la forêt est un ravissement, une joie simple, une évocation douillette. Seoha Lim raconte la bibliothèque telle qu’elle est aujourd’hui : un lieu de vie sociale, accueillant, familier où il fait bon vivre ensemble, lire, jouer, fabriquer, inventer, partager…

L’album est illustré aux crayons de couleur. Hachures et pigments révèlent des nuances et enveloppent l’histoire d’une atmosphère douce et naturelle, appuyée par le choix judicieux d’un papier de teinte ivoire.

D’origine sud-coréenne, Seoha Lim vit aujourd’hui à Halifax, à l’est du Canada. Elle qui a toujours voulu devenir “une personne dont le travail consisterait à dessiner de jolies choses” accède ici à ce rêve dont nous en sommes les témoins enchantés et admiratifs… Pour Gwenaëlle, « un album de déconfinement ! » à lire aux enfants dès 2 ans.


Nouveauté également publiée chez éditions Maison Eliza, Une étoile sur la route, écrit par Pog et illustré par Lili La Baleine. L’histoire touchante d’une caravane, qui accompagne la vie d’une famille de génération en génération.

Laisser un commentaire