26-30 rue Vasselot, 35000 Rennes • HORAIRES : journée continue du mardi au samedi, 10h30/19h

Solex, la bicyclette à moteur qui sent les fleurs des champs

Solex2.jpg

Le Solex, un mythe qui sent les fleurs des champs, le bal musette et la Solexine. Son noir bakélite et son célèbre carburateur réveillent chez les baby-boomers de mémorables tranches de liberté. Dans le film Mon Oncle, il est conduit par un Jacques Tati placide et flegmatique, et il semble rouler tout seul vers la vraie vie. A Rennes, depuis 49 ans, il est à l’honneur du plus vieux festival étudiant de France. Et s’il fut coiffé au poteau dans les années 1970 par la mobylette, ce n’est que mieux réapparaître aujourd’hui dans nos villes sous la forme moderne de « la bicyclette qui roule presque toute seule »

Au fond de notre cour, sa miniature (9 cm x 5 cm, marque Norev)) est vendue au prix de 13,90 euros. Une modique somme pour des souvenirs inestimables – à raconter aux plus jeunes.

 

1671.jpg

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour,
    A propos du solex, chaque fois que j’en entends parler, il me revient qu’on voit Lino Ventura en chevaucher un dans le film sur la Résistance  » L’Armée des ombres  » ( 1969 ), de Jean-Pierre Melville. D’après le roman de Joseph Kessel ( l’auteur du Chant des Partisans ) publié dans la clandestinité à Alger en 1942. Avec aussi Simone Signoret, Paul Meurisse, Jean-Pierre Cassel, Serge Reggiani.
    Ce qui est un anachronisme, car la scène se déroule en 1943 sous l’Occupation, alors que le solex n’a été inventé que dans l’immédiat après-guerre en 1946.
    Sans rapport – direct – avec le solex, mais ce film montre au début une phrase de Courteline :  » Mauvais souvenirs, vous êtes pourtant chers à mon coeur. Vous êtes ma jeunesse enfuie.  »
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.