26-30 rue Vasselot, 35000 Rennes • Du mardi au samedi, 10h30 / 19h

Ce n’est pas mon chapeau – Jon Klassen, Milan Jeunesse

cenestpasmonchepau-jonklassen-couv.jpg

Ce n’est pas mon chapeau, Jon Klassen – Editions Milan Jeunesse – 12,90€


 » Ce chapeau n’est pas à moi. Je viens de le voler.

Je l’ai volé à un gros poisson. J’en ai profité, il dormait. « 

Le petit poisson est un forban, une adorable fripouille. Il est tout petit sous son tout petit chapeau et nous sommes bien d’accord avec lui, le couvre-chef lui sied à merveille. Beaucoup mieux qu’à ce gros poisson que l’on imagine un peu ridicule sous le minuscule galurin. Un galurin volé ? D’accord, ce n’est pas bien mais ce poissonnet est plutôt sympathique. Le problème avec les gros poissons, c’est qu’ils ont un égo proportionné à leur volume et qu’ils ne supportent aucun affront, surtout pas le vol de leur chapeau. Le chenapan de petit poisson s’en moque bien, il est confiant, il parcourt l’océan avec désinvolture, salue crânement le crabe dont il ignore la capacité à dénoncer ses congénères… Pour le happy end, il faudra repasser.

Le nouvel album de Jon Klassen laisse une sensation de plaisir. Drôle, malin et remarquablement mis en dessin. Mais ne cherchez pas : Ce n’est pas mon chapeau ne se situe pas sur le terrain du bien, du mal ou de la morale. Il est à contre-courant de ces codes et privilégie un savoureux décalage. Ce qui en fait un délicat album « mauvais garçon ».

Sur la forme, nous retrouvons la touche Jon Klassen découverte dans Je veux mon chapeau. La gamme chromatique des bruns et une belle maitrise des tons veloutés l’aquarelle, les textures, l’agencement habile des pages. Mais cette fois deux différences notoires : le format à l’italienne afin de « filmer » le sens de la balade et le travail sur fond noir.

 » Quand je l’ai terminé, je me suis demandé, faut-il mettre un chapeau ? Vous pourriez mettre n’importe quoi sur un animal. Le chapeau est juste un objet abstrait. Les animaux n’en portent pas. Pas plus qu’ils n’en volent. C’était une chose absurde de commencer ainsi.«  Que Jon Klassen s’entête à faire des choses absurdes, nous souscrivons autant que la prestigieuse académie Caldecott qui l’a récompensé à deux reprises en janvier 2013.

Un petit trailer pour la mise en bouche…

Nota bene : Les échappées de Jon Klassen hors les murs de la littérature jeunesse sont des gourmandises. Nous vous conseillons le clip de U2 et le petit film de promotion des JO 2010 de Vancouver. Entre autres. Son site Burst on beaden est une mine de pépites.