Site icon Librairie La Courte Échelle – Rennes – Livres enfants, jeunesse, jouets, loisirs créatifs

Philippe Corentin nous laisse une œuvre géniale.

Copyright Dessin de Philippe Corentin pour l'école des loisirs 2012

Nous sommes tristes… Philippe Corentin nous a quittés à l’âge de 86 ans. Mais nous sommes reconnaissants. Philippe Corentin nous a fait tellement rire et il nous laisse une œuvre absolument géniale.

C’est à Quimper et au saint patron de la ville où il est né et où il a passé son enfance qu’il a emprunté son nom d’artiste. Car Philippe s’appelait en réalité Le Saux, comme son frère jumeau, Alain, qui fut également un remarquable illustrateur. On ne savait pas grand chose de Philippe Corentin, et ça l’amusait. On lit ici et là qu’il a commencé à dessiner en 1968 pour la presse magazine, puis, par goût de l’inconnu et du nouveau, qu’il s’est intéressé au livre pour enfant : « J’ai décidé qu’au lieu de faire de l’esprit, j’allais faire de vrais livres pour enfants, et de – enfin – jouer le jeu. Je suis allé voir Arthur Hubschmidt à l’école des loisirs (…) » ¹

Philippe Corentin se disait copieur et feignant : « Je n’ai pas inventé un seul trait. Donc… rien n’est de moi ! Ceci étant, mes bouquins sont assez géniaux. C’est pour ça que je dis… j’ai dû piquer ça quelque part ! » ² Dans l’autodérision, l’humour et l’ironie, l’auteur-illustrateur était brillant, comme il l’était dans la fabrication d’histoires pour les enfants. Au dessin et au texte, il traquait la monotonie, tenant l’ennui à distance, cherchant toujours le mouvement et soignant particulièrement les chutes.

Philippe Corentin nous laisse une œuvre à côté de laquelle il ne faut pas passer, une œuvre joyeuse et intense. L’arbre en bois donne la parole à une table de chevet qui nous parle d’écologie. Machin Chouette, le chien qui a « l’air complètement pas très malin », empiète sur le territoire d’un chat bavard. Plouf est une bonne leçon pour un loup trop sûr de lui. L’ogre, le loup, la petite fille et le gâteau raconte un retour de chasse cocasse. Mademoiselle Sauve-qui-peut remet les pendules à l’heure quant au caractère du petit Chaperon rouge. Mademoiselle Tout-à-l’envers oblige Trotinette et Totoche à faire preuve de tolérance. L’Afrique de Zigomar nous emmène dans un beau voyage sur le dos de Ginette. Et tant d’autres albums excentriques, farceurs, presque rabelaisiens, qui « réveillent et chatouillent ».


¹ Livret Mon écrivain préféré, à l’école des loisirs, 2012.
² Interview dans le cadre du Salon du livre et de la presse 2014


Vous pouvez retrouver en ligne un dossier que la Revue des enfants avait consacré à Philippe Corentin en 2012.

Librairie La Courte Échelle – Rennes – Livres enfants, jeunesse, jouets, loisirs créatifs

Retour en haut de page