Site icon Librairie La Courte Échelle – Rennes – Livres enfants, jeunesse, jouets, loisirs créatifs

Les éditions Rue du Monde ont 25 ans !

Créées par Alain Serres, les éditions Rue du Monde s’engagent depuis 25 ans pour offrir aux enfants « des livres pour interroger et imaginer le monde ». Avec une ligne éditoriale humaniste et engagée, qui fait d’elle une maison d’édition jeunesse singulière, la voix et les choix de Rue du Monde comptent plus que jamais.

L’enfant, le libraire et moi, La maison qui fleurit, L’esclave qui parlait aux oiseaux, J’atteste, Même les mangues ont des papiers, Martin et Rosa, Papa pourquoi t’as voté Hitler ?, On n’aime guère que la paixs’il est un catalogue qu’il faut compulser en ce moment, c’est celui des éditions Rue du Monde. Depuis ses premières publications, la ligne éditoriale de Rue du Monde se construit en effet sur un arc sensible et fraternel, tolérant et ouvert, où les droits de l’enfant – à la culture, à la beauté, à la paix, à la rêverie, au bonheur… – sont comme un sang qui coule dans les veines. Tous les sujets donnant à voir un monde meilleur et ouvrant la porte du voisin ou de l’inconnue à l’autre bout de la Terre ont leur place ici. Sans naïveté, sans mièvrerie. Parfois avec audace, toujours avec générosité.

Rue du Monde, c’est aussi beaucoup d’amour pour la poésie. Ces liens étroits avec les mots s’incarnent dans des collections à hauteur de petits comme Petits chaussons et Petits géants. Les plus grands ont accès à des anthologies qui les accompagnent longtemps, véritable « bagage culturel ». Pour la maison d’édition, le poème, c’est « l’école de la liberté ! ». Rappelons-nous que c’est à Rue du Monde que l’on doit la traduction française de la formidable Grammaire de l’imagination de Gianni Rodari.

L’école, justement, pour toutes et tous, l’accès à l’instruction à égalité, la possibilité de vivre ensemble malgré les différences, le lieu de l’expression de la laïcité, un thème essentiel qui a notamment inspiré Mon école à nous.

Cette manière de faire des livres se traduit, au-delà de l’édition, par un militantisme de terrain, à travers des opérations comme L’été des bouquins solidaires dont le but est d’offrir des livres aux enfants du Secours Populaire qui ne partent pas en vacances. La voix d’Alain Serres s’élève quant à elle régulièrement, réagissant aux bruits du monde, soutenant les enseignants, s’indignant d’une injustice, s’attristant d’une tragédie, se révoltant face une guerre…

Sur cette planète, des textes marquants, et de la couleur, beaucoup de couleur ! Des talents fidèles à la maison d’édition : Pef, Judith Gueyfier, Zaü, Nathalie Novi, Laurent Corvaisier, Serge Bloch, Bernard Chambaz, Aurélia Ponti, Didier Daeninckx, Julia Chausson… et des talents remarqués ailleurs. Au Japon, en Espagne, en Pologne ou en Ukraine.

Arpenter « la Rue » du Monde, c’est voyager à dos d’hirondelle, survoler sur les océans, suivre un navire-cirque, passer Noël à Yangassou, désobéir et résister, rencontrer des copains, parler toutes les langues, guérir les poissons et … travailler moins pour lire plus.


Chant d’espoir et de résistance

LA GUERRE QUI A CHANGÉ RONDO
Romana Romanyshyn, Andriy Lesiv

Publié et traduit en français par Rue du Monde en 2015, La guerre qui a changé Rondo a été écrit et illustré par Romana Romanyshyn et Andriy Lesiv. Il revient aujourd’hui en librairie, tandis que les deux artistes ukrainiens ont dû quitter Lviv, la ville où ils vivaient jusqu’alors.

Rue du Monde relaie leurs messages. Celui-ci est arrivé le 27 février : « Nous ressentons toute la gamme des sentiments – peur, chagrin, horreur, colère, fierté, détermination, confusion qui se transforme en calme.
Nous ressentons de la peur pour notre famille, du chagrin pour les Ukrainiens tués, nous ressentons de l’horreur en voyant nos villes brûlées, de la colère et de la haine envers les envahisseurs, de la détermination à les battre, de la fierté pour notre pays. Nos pensées confuses sur l’avenir s’apaisent lorsque nous voyons nos courageuses Forces armées ukrainiennes. La seule chose que nous ne ressentons pas, c’est la solitude. Tous les Ukrainiens sont tellement unis, nous ne faisons qu’un. Chacun fait ce qu’il pour aider à sauver notre peuple, notre Ukraine. Et nous ressentons le soutien de nos amis du monde entier.»



Dans la douce cité de Rondo, les habitants ont construit une serre étonnante : elle abrite des fleurs capables de chanter ! Mais, un jour, le vacarme des armes entre dans la ville…
Trois amis sont décidés à ne pas laisser faire la guerre. L’incroyable machine qu’ils décident de fabriquer parviendra-t-elle à la chasser à jamais ? »


Pour chaque livre acheté, 1 euro est reversé au Secours Populaire, pour la solidarité avec les enfants d’Urkraine.

Quitter la version mobile