La Courte Échelle

Notre cabane, le nouvel album de Marie Dorléans, publié aux éditions Seuil Jeunesse

Notre cabane, le nouvel album de Marie Dorléans

Le nouvel album de Marie Dorléans est une ode à l’enfance, à la liberté, au jeu, à la nature, aux tempêtes, aux accalmies qui viennent après, et au chemin qui mène à nos cabanes…

Une maison à la campagne. Trois enfants. Vite, mettre ses sandales !. C’est l’été, une chaude journée de juillet, ou d’août peut-être, mi-figue mi-raisin, et quelques nuages qui pourraient annoncer un orage ou une tempête… Les animaux, eux, en perçoivent les signes. Le chien aboie, les moutons s’agglutinent sous l’arbre, les corneilles s’affolent. Les enfants le remarquent à peine. Ils marchent le cœur léger, en bavardant et en suivant leur but. Ils vont à la cabane, « notre cabane » ! Le vent se lève, le ciel s’assombrit. Dans le champ, les herbes hautes ondulent, les bourrasques obligent les enfants à avancer tête baissée, blottis les uns contre les autres. « Nous nous faisons statue de pierre pour tenir bon dans la mêlée ». Tout à coup, le calme revient. La cabane n’est plus loin. « Vous croyez que la cabane aura résisté ? » Bien sûr qu’elle a résisté. Elle est là, attendant ses invités qui s’empressent de la consolider et de préparer une tisane de pissenlits. « Demain, même lieu, même heure ? ».

Une nouvelle fois, et avec une fascinante délicatesse, Marie Dorléans explore l’enfance et en rapporte des souvenirs universels. La cabane, l’après-midi d’été, la tempête comme une aventure et son caractère forcément extraordinaire, le sentiment inouï de liberté sans savoir le nommer vraiment, l’intensité d’un moment partagé et l’amitié qui unit, l’obstacle et la difficulté que l’on affronte ensemble, et la campagne immense, merveilleux terrain de jeu !

Comme dans Nous avons rendez-vous (Seuil Jeunesse, 2018), l’autrice-illustratrice place le chemin au cœur de l’histoire. En amont de la destination, elle pose tous éléments qui, tels une matière première précieuse, donneront au but atteint toute sa valeur. Dans un récit très construit, Marie Dorléans « prépare » le moment de la cabane.
Et tandis que Nous avons rendez-vous explorait une palette de bleus, Notre cabane fait un magnifique usage des teintes douces et naturelles, en particulier des verts, verts sombres, verts anglais, verts de chrome…

Car oui, Marie Dorléans maîtrise à l’unisson la narration, l’écriture et l’illustration. Et là où elle nous emmène – dans le ventre d’un crocodile, chez des éleveurs de Raymond ou à travers champs… – ces endroits-là nous charment toujours autant !

  • Notre cabane, Marie Dorléans – Editions Seuil Jeunesse, novembre 2020.
Exit mobile version